On a découvert la molécule de la morale

See on Scoop.itFlorilège

Pourquoi certains d’entre nous font attention aux autres et d’autres sont insensibles et cruels? Pourquoi certains d’entre nous sont généreux et d’autres avides? Est-ce qu’une simple molécule, une seule substance chimique, peut expliquer notre comportement moral et social? C’est la thèse longuement présentée par le Wall Street Journal d’un livre à sensation qui sort aux Etats-Unis au mois de mai intitulé «The Moral Molecule» (La molécule morale). Il est écrit par le professeur d’université Paul J. Zak, qui est à la fois économiste et neurologue. Il a fondé le Centre d’études neuroéconomiques.

Selon «The Moral Molecule», un messager chimique appelé l’oxytocine joue un rôle important dans le fait que certaines personnes se préoccupent des autres et d’autres sont indifférentes, que certaines personnes trichent et volent et d’autres ne quittent jamais le droit chemin, que certaines personnes sont fidèles ou pas et que les femmes sont en général plus généreuses que les hommes…

 

About these ads

2 réflexions sur “On a découvert la molécule de la morale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s