La confiance en l’autre

La confiance en l’autre, c’est fournir à cet autre la chance d’avoir une clé pour pénétrer nos plus profonds secrets sans restriction et sans nul remords ou hésitations.

La confiance est un pas essentiel dans nos relations de chaque jour, afin d’avancer dans la société, car sans elle on ne pourra jamais établir un contact avec autrui, ce dernier qui complète une partie de l’être que ce soit au niveau personnel ou professionnel.

La confiance demande loyauté et honnêteté de l’autre, mais aussi elle demande foi en l’autre.

Il est tout à fait justifiable et compréhensible de voir certains méfiants et même craintifs quant il s’agit d’accorder une confiance voire minimale à un prochain.

Surtout ceux qui ont été sujet de trahison et déloyauté de la part d’un proche ou d’un ami ou tout simplement de la part d’une personne choisi entre plusieurs.

Alors comment savoir qu’une telle personne ou autre mérite ta confiance ?

Existe-t-il vraiment des personnes dignes de notre foi en eux ?

Il faut tout d’abord savoir qu’il n’ y a pas de formule magique par laquelle on peut octroyer notre confiance au plus juste, néanmoins on peut se baser sur certains critères, tel que :

1. Ne pas donner sa confiance aveuglement à n’importe qui, sinon c’est la dévastation absolue

2. la confiance c’est juste avec le temps qu’elle se développe : Savoir être patient avec les individus, c’est-à-dire il faut donner au temps tout le temps qui lui est nécessaire pour les connaître un peu plus

3. utiliser tes expériences passées ou celles vécues des autres dans tes choix

4. il faut être attentif : des fois le ciel nous envoies des signes comme des erreurs même les plus insignifiantes et ces infimes choses disent trop.

5. il faut savoir dire vos secrets et donner sa confiance avec limites, car on n’est jamais sûr de rien et pour ne pas permettre à l’autre un jour utiliser nos secrets contre nous, comme le dit d’ailleurs sin bien Corneille « Le trop de confiance attire le danger ».

6. il faut savoir que le secret partagé entre deux n’est plus un secret, car ceci va te permettre de préparer ton esprit en avance sur une éventuelle trahison.

La vérité c’est qu’on est jamais sûr de notre choix, parce qu’on peux être bon attentif et intelligent et tomber dans l’erreur de notre sélection.

Ce que je sais en tout cas, c’est que la confiance commence par soi et que dans la vie il faut apprendre à être confiant et réagir positivement en tous, afin de pouvoir jouir des délices de l’existence qui sont ces tracas de chaque jour.

Mon conseil se partage avec le grand Honoré de Balzac « Ne soyez ni confiant, ni banal, ni empressé, trois écueils ! La trop grande confiance diminue le respect, la banalité nous vaut le mépris, le zèle nous rend excellents à exploiter »

Source : Tout simplement dit

La confiance

Dans nos relations, le mensonge volontaire ou par omission, la traîtrise, la supercherie sont malheureusement bien présents pour une raison ou une autre.

Mentir ou dire à son conjoint, à un ami ou à un enfant quelque chose et ne pas le faire équivaut à trahir sa confiance.

La confiance est à la base de chaque relation. Sans elle, peu de choses peuvent se faire dans nos relations. Le doute, la suspicion, la peur, la méfiance, l’insécurité et la déception s’installent tour à tour. Tout cela détruit peu à peu nos relations entre conjoints ou avec nos enfants et nos proches et amis

Il est important d’être constant et transparents dans nos relations avec les autres pour réussir à susciter la confiance. Car, une fois la confiance trahie, il faut du temps pour la regagner : il faut savoir récréer des occasions pour réparer petit à petit les dégâts.

La confiance se donne sans assurance, mais, une fois trahie elle se transforme en méfiance.