Citoyens du monde


A l’heure d’Internet et de la mondialisation, les états sont loin d’être indépendants.  Même si, en droit on ne peut être citoyen que d’un état (voir deux dans des cas particuliers) il existe un niveau de pouvoir planétaire.

Nous sommes donc des citoyens du monde, en plus d’être citoyen de notre pays, mais aussi citoyen de notre région, citoyen de notre ville, voir citoyen de notre immeuble. A tous les niveaux, nous pouvons agir et penser sur comment vivre avec l’autre.

A noter que vous pouvez aussi choisir d’être esclave plutôt que citoyen. Le citoyen usera de son aptitude à réfléchir et à se bouger tandis que l’esclave laissera les autres penser et décider à sa place. Et à moins de s’enfuir comme Christopher McCandless dans l’excellent film de Sean Penn : Into the wild (titre français : Voyage au bout de la solitude).

Finalement, la politique désigne ce qui est relatif à une communauté d’êtres humains utilisant leurs capacités de réflexion pour s’organiser ensemble.

La réduction de la politique à l’exercice du pouvoir est une aberration, ou plutôt le signe d’une société qui veut robotiser l’individu voir le réduire à l’état d’esclave…

Publicités

2 thoughts on “Citoyens du monde

  1. 200 ANS DE PAIX MONDIALE ( 200 years of peace on earth)

    Bonjour, voici la présentation vidéo de mon roman « One Way Notes, la transition », tourné à Meung sur Loire (France), en décors naturels:

    http://youtu.be/YuiV9tUWb20 (subtitle)

    A bientôt, Thomas
    ps: merci de faire suivre

    J'aime

N'hésitez pas à enrichir cet article par vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s