Comment savoir si je suis vraiment libre ?

Je suis libre lorsque

  •     je suis capable de te dire que je t’aime et que ton amour est crucial pour moi
  •     je peux risquer d’être ridicule pour faire ce qui me plaît
  •     j’ose montrer que je ne suis pas sûr de moi
  •     je suis capable de te demander de t’occuper de moi quand j’en ai besoin
  •     je suis capable d’avouer mon inconfort même devant des gens importants pour moi
  •     je supporte facilement la critique
  •     je suis capable de te montrer à quel point je te trouve attirant(e)
  •     je prends le risque de demander des critiques
  •     je suis prêt(e) à t’avouer mon amour sans être certaine de tes sentiments

Je ne suis pas libre lorsque 

  •     j’attends anxieusement que tu m’aimes
  •     je renonce à m’exprimer par peur du ridicule
  •     je bégaie par manque d’assurance
  •     je te manipule pour que tu t’occupes de moi
  •     je te cache combien tu me séduis
  •     je croule sous la critique
  •     je me haïs de rougir en m’exprimant
  •     j’ai besoin qu’on m’approuve mais je n’ose pas le demander
  •     je cherche à capter l’attention en faisant mine de rien
  •     je considère mes besoins affectifs comme infantiles
  •     je m’excuse lorsque tu n’aimes pas ce que je ressens
Advertisements

11 thoughts on “Comment savoir si je suis vraiment libre ?

  1. Et vous oubliez peut être les deux plus importants principes de la liberté au sens large bien sûr, qui sont: 1/ Lorsque je ne me soucie que de moi (dans le sens pas d’angoisse pour un tiers)
    2/ Lorsque je n’attends rien.

    J'aime

  2. Eh bien, pour moi le véritable amour, n’empêche pas la liberté, au contraire, au lieu d’emprisonner, de désirer posséder l’autre, il le rend libre.
    Je citerai mon poète culte Khalil Gibran :

     » Mais qu’il y ait des espaces dans votre entente.
    Que les vents des cieux puissent danser entre vous.
    Aimez-vous, l’un l’autre, mais ne faites pas de l’amour un carcan:
    Qu’il soit plutôt mer mouvante entre les rives de vos âmes.
    Remplissez, chacun, la coupe de l’autre, mais ne buvez pas à la même.
    Donnez-vous l’un à l’autre de votre pain, mais ne partagez pas le même morceau.
    Chantez et dansez ensemble, et soyez joyeux, mais que chacun demeure isolé,
    Comme sont isolées les cordes du luth, bien que frémissantes de la même musique.
    Donnez vos cœurs, mais pas à la garde de l’autre,
    Car vos cœurs, seule la main de Dieu peut les contenir.
    Et dressez-vous ensemble, mais pas trop près l’un de l’autre :
    Car les piliers du temple se dressent séparément,
    Et le chêne et le cyprès ne peuvent croître dans leur ombre mutuelle. « 

    J'aime

  3. Je dirais plutôt que l’Amour empêche la liberté mais il n’y pas que cela. Néanmoins, de très belles phrases, pour la plupart vrai pour moi ^^

    J'aime

  4. Ce sont des vérités notoires et publiques!
    C’est vrai pourquoi le féminin?
    OUI! Est-ce qu’amour et liberté vont ensemble?? C’est comme le lacher-prise!

    J'aime

  5. Pourquoi employez-vous le féminin :  » je suis prête à t’avouer mon amour sans être certaine de tes sentiments  » ?
    Il y a beaucoup de vérités mais la deuxième partie n’a rien à voir avec la liberté à mon avis 🙂
    Il y a de toute façon incompatibilité entre amour et liberté cf Moustaki : Ma liberté 🙂

    J'aime

N'hésitez pas à enrichir cet article par vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s