Le bonheur de vivre sa vie

Le bonheur de vivre sa vie

Chaque vie est unique, et, chaque vie est difficile. Souvent, nous nous surprenons à envier celle d’autrui : «Ah, si j’étais belle comme Marilyn Monroe!», «Ah, si j’avais le talent de Marguerite Duras!», «Ah, si je menais une vie d’aventures comme Hemingway!»… C’est vrai : nous n’aurions pas les mêmes problèmes, en tout cas pas les nôtres. Mais nous en aurions d’autres: les leurs. Marilyn Monroe, la plus sexy, la plus célèbre, la plus libre des femmes, convoitée même par le président de son pays, noyait sa détresse dans l’alcool et est morte d’une overdose de barbituriques. Kurt Cobain, le chanteur du groupe Nirvana, devenu du jour au lendemain une vedette planétaire, s’est suicidé alors qu’il n’avait pas trente ans. Suicide aussi pour Hemingway, à qui un prix Nobel et une vie hors du commun n’ont pas épargné un profond sentiment de vide existentiel. Quant à Marguerite Duras, talentueuse, émouvante, adulée par ses amants, elle s’est détruite par l’alcool. Ni le talent, ni la gloire, ni la puissance, ni l’argent, ni l’adoration des femmes ou des hommes ne rendent la vie fondamentalement plus facile.

Pourtant, il existe des gens heureux qui mènent une vie harmonieuse. Le plus souvent, ils ont le sentiment que la vie est généreuse. Ils savent apprécier leur entourage et les menus plaisirs quotidiens : les repas, le sommeil, la sérénité de la nature, la beauté de la ville. Ils aiment créer et bâtir, qu’il s’agisse d’objets, de projets, de relations. Ces gens ne font partie ni d’une secte ni d’une religion particulière. On les rencontre aux quatre coins du monde. Certains sont riches, d’autres non, certains sont mariés, d’autres vivent seuls, certains ont des talents particuliers, d’autres sont tout à fait ordinaires. Ils ont tous connu des échecs, des déceptions, des moments difficiles. Personne n’y échappe. Mais dans l’ensemble, ils semblent mieux négocier les obstacles: on dirait qu’ils ont une aptitude particulière à rebondir face à l’adversité, à trouver un sens à leur existence, comme s’ils entretenaient un rapport plus intime avec eux-mêmes, avec les autres, et avec ce qu’ils ont choisi de faire de leur vie.

Source : l’excellent livre  « Guérir » de David Servan-Schreiber

 Télécharger ce livre (Version Audio)

7 thoughts on “Le bonheur de vivre sa vie

  1. Le bonheur est en chacun de nous. Il nous faut le trouver avec notre coeur, pour pouvoir l’apprécier avec tous nos sens. Ne croyez pas ce que l’on vous dit ou ce que l’on vous montre, soyez vous-même et restez fidèle.
    D’après moi-même.

    Merci pour ton partage, batihouman.

    J'aime

  2. Très juste…
    Il me revient une citation de Marilyn qui disait « Une carrière réussie est une chose merveilleuse, mais on ne peut pas se pelotonner contre elle, la nuit, quand on a froid l’hiver. »

    J'aime

N'hésitez pas à enrichir cet article par vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s