S’adapter

Tout être vivant est en changement constant. Tous nous devons ajuster continuellement notre action pour trouver les satisfactions dont nous avons besoin et vaincre les obstacles qui nuisent à notre bien-être.

C’est une adaptation continuelle qui nous permet de répondre aux divers besoins de notre organisme. Ce feedback constant nous invite à manger au moment opportun et nous signale quand le besoin est comblé. Il nous suggère à certains moments d’obtenir l’affection nécessaire des personnes qui nous entourent alors que plus tard il nous amènera à affirmer notre désaccord sur les points importants ou encore à rechercher un contact physique chargé de sensualité.

Ce sont les expériences émotives qui servent à décider quand chaque besoin devient primordial et combien nos efforts pour le satisfaire sont couronnés de succès. Tout comme nos sensations sont nécessaires pour garder notre équilibre en marchant, les sentiments rendent possibles les multiples ajustements qui maintiennent notre équilibre psychologique et notre vitalité.

Bien sûr, nous avons toujours la possibilité d’ignorer les indices que nos sentiments nous présentent et d’agir en fonction des autres priorités que nous choisissons. Devant le déséquilibre qui continue à s’accentuer notre organisme nous envoie alors des messages plus forts qu’il est de plus en plus difficile d’ignorer. Nous devenons tendus ou anxieux. Avec le temps, certaines personnes en viennent même à développer des lésions physiques comme des ulcères d’estomac.

Si, au contraire, nous tenons compte de ces messages de notre organisme, nous rétablissons continuellement notre équilibre intérieur en agissant sur les besoins les plus importants du moment. Nos choix tiennent mieux compte de ce qui nous importe vraiment, nos relations avec les autres deviennent plus vivantes, plus intéressantes et plus nourrissantes. Les moments de tension et d’angoisse se font alors de plus en plus rares; ils servent à nous signaler un manque occasionnel d’attention à nos indices.

3 thoughts on “S’adapter

  1. Tout est tellement vrai , oui quand le corps parle il faut l’écouter , il faudrait savoir le faire, en prendre conscience ..
    Depuis quelques années je vis continuellement stressée , les contrariétés s’enchaînent , dont la dernière il y a 2 mois ..et ce mercredi lors d’un contrôle on m’a découvert un nodule dans le sein , et la façon de parler du médecin, ses ajouts d’examens dans la foulée et la rencontre aussitôt avec une chirurgien , me prépare à affronter le pire .. j’aurais la réponse mercredi , mais je sais déjà ..
    Les mots ne sortaient pas suffisamment alors mon corps a parlé .. quand c’est trop c’est trop ..

    J'aime

  2. J’ai été malade pendant plusieurs mois l’année passée, particulièrement parce que je ne respectais pas mes limites (émotionnelles)… Mon corps m’a fait subir pas mal de signaux… que j’ignorais.

    C’était la première fois de ma vie que j’ai pu malheureusement expérimenter à deux reprises des crises d’anxiété en pleine nuit : réveil en sursaut, difficultés à respirer, grosse pression sur la poitrine comme si on m’écrasait et mon coeur qui bat à vive allure. L’insomnie était au rendez-vous à chaque nuit. J’avais mal partout, à un point que ça pouvait me prendre 30 minutes pour m’habiller et m’attacher les cheveux. Incapable de bouger sans souffrir. Tout ça, parce que j’étais incapable de faire face à certaines situations et de me respecter, je m’étais oubliée (un médecin m’a confirmé que j’avais rien physiquement, par divers examens, tout se passait entre les deux oreilles…). Pendant trois mois, j’ai changé ma vie et ma manière de concevoir les choses : j’ai jamais été aussi bien mentalement et physiquement depuis longtemps.

    Quand le corps parle, vaut mieux l’écouter…

    J'aime

N'hésitez pas à enrichir cet article par vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s