La dépression, un bienfait ? – Témoignage

La dépression – Van Gogh

 

Manque de confiance en soi, idées noires de plus en plus persistantes, plus envie de rien… Un constat à faire : la dépression qui s’installe. Mais l’orgueil refusait de voir la réalité en face. Je voulais m’en sortir tout seul, comme un grand. Ce fut alors le grand plongeon, dans des abîmes morbides. Intervention extérieure. Plusieurs mois d’hospitalisation furent nécessaires pour que la dépression ne finisse pas par tout détruire. L’hôpital psychiatrique est un monde étrange auquel on finit par s’habituer.

La dépression a agi comme un détonateur, un révélateur, un arbre qui cachait une forêt. Justement, cette forêt dont j’ignorais jusqu’alors l’existence, c’était moi. Ce moi profond qui s’ingénuait à se cacher, se camoufler. La dépression est certes très douloureuse, mais peut constituer dans bien des cas une chance, un bienfait. Et de constater que la vie que nous menions auparavant n’était pas celle à laquelle nous aspirions profondément, mais une vie de faux semblants.

Il faut un travail thérapeutique de plusieurs années pour se découvrir et s’accepter tel que l’on est, avec ses limites et ses compétences. Un travail de réconciliation avec soi-même, travail où chaque jour qui passe est une bonification. Aujourd’hui, la vie a repris son cours et chaque jour qui passe est une bénédiction, un cadeau.

Témoignage de Pierre, 34 ans sur :  Psychologies.com

 

4 thoughts on “La dépression, un bienfait ? – Témoignage

  1. Bonjour, je suis entièrement d’accord avec les propos de madame Elisabeth Berger. J’ai vécu l’experience par la dépression et la souffrance de la découverte de mon vrai « moi » mais il aura fallu effectivement plusieurs années de travail pour en arriver à me connaître vraiment et surtour à me « reconnaitre »…..et à m’aimer….en m’acceptant et en acceptant mes limites et mes grandes capacités…

    J'aime

    1. Bonsoir Jocelyne,
      Je me permets de vous appeler par votre prénom, si vous le voulez bien et je vous prierai de faire de même, Merci pour votre si touchant témoignage.
      Seules les personnes qui sont passées par là savent la dose de souffrance, malheureusement incomprise, même par nos proches.
      Vous avez fait un travail énorme et je suppose qu’en regardant en arrière, vous sentez qu’il vous ait fallu passer par là…
      J’aime beaucoup la façon dont vous parlez de cette « ré-connaissance » de vous, de votre grande force, qui est surtout celle de connaître et accepter ses faiblesses et de la grandeur que vous portez en vous.
      C’est un tel plaisir de voir votre visage souriant et si épanoui qui en témoigne.
      Je vous adresse toute mon estime et que votre chemin soit de plus en plus beau.

      J'aime

  2. Magnifique, touchant et si vrai témoignage. Dans le langage des oiseaux on dit bien Deus-pression…
    Et aussi, que la dépression n’est pas un signe de faiblesse, au contraire, ce que nous nous sommes battus si longtemps que nous sommes tombés et le fait de le reconnaître permet d’effectuer un travail sur soi, voire trouver un sens à sa vie.
    Merci Bati pour ce partage…

    J'aime

N'hésitez pas à enrichir cet article par vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s