Citoyens ou esclaves

 

A l’heure d’Internet et de la mondialisation, les états sont loin d’être indépendants.

Ainsi même si en droit on ne peut être citoyen que d’un état (voir deux dans des cas particuliers) il existe un niveau de pouvoir planétaire.

Nous sommes donc des citoyens du monde, en plus d’être citoyen de notre pays, mais aussi citoyen de notre région, citoyen de notre ville, voir citoyen de notre immeuble.

A tous les niveaux, nous pouvons agir et penser sur comment vivre avec l’autre.

Nous pouvons  choisir d’être esclaves plutôt que citoyens sachant que le citoyen usera de son aptitude à réfléchir et à se bouger tandis que l’esclave laissera les autres penser et décider à sa place.

One thought on “Citoyens ou esclaves

  1. Effectivement, bel énoncé de la question. Je me suis toujours considérée comme une citoyenne du monde et à l’heure de cette crise généralisée, je crois que c’est à nous tous de nous rassembler et mener les actions citoyennes qui, en prenant de l’ampleur, forceront nos dirigeants à changer de priorités.

    J'aime

N'hésitez pas à enrichir cet article par vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s