Existe-t-il des limites à la liberté d’expression ?

Il semble de prime abord qu’il n’y ait aucune raison de poser des limites à la liberté d’expression, car parler ne cause aucun tort. La liberté d’expression véhicule des idées et des paroles mais ne commet pas de crimes.

Cependant,  la liberté d’expression peut provoquer des crimes qui n’auraient peut-être pas eu lieu sans elle. Il apparaît ainsi dangereux qu’une société tolère qu’on diffuse des appels au meurtre dans ses journaux. On peut ainsi très bien imaginer que les paroles influent sur l’esprit et qu’elles poussent les esprits faibles dans certaines directions : Socrate n’a-t-il pas été condamné à mort pour « corruption de la jeunesse » ?

Considérer également que les paroles ne font pas de mal, c’est s’aveugler au sujet de ce qu’un mal peut être : il n’y a pas que le mal physique qui constitue un crime, mais également le mal moral. Que la calomnie puisse être relayée par la presse est ainsi problématique.

Ce faisant, la liberté d’expression pose problème, car elle existe principalement pour contrer l’arbitraire du pouvoir, or, si on choisit de la limiter, ce sera nécessairement le pouvoir qui la limitera. Aussi il semble difficile d’encourager une telle limitation, car ce serait comme rendre le plein pouvoir à la puissance en place.

Il apparaît donc qu’il n’y a que deux alternatives : soit tolérer une liberté d’expression absolue, soit renoncer à la liberté d’expression.

En guise de conclusion : L’homme aspire à l’infini, au sans-limite. La liberté et l’expression en sont les moyens. Mais cela ne peut constituer qu’un horizon, un idéal pour l’esprit, qu’il serait contradictoire de traduire en actes, surtout violents.

4 thoughts on “Existe-t-il des limites à la liberté d’expression ?

  1. Tout à fait d’accord avec Bati, la parole de haine et de violence peut influencer les esprit faibles. La preuve, le monde est dirigé par la peur propagée par les médias de toute sorte.
    Sans parler de la puissance du Verbe à laquelle je crois personnellement.
    Je n’ai pas bien compris votre commentaire Lew… En quoi le fait d’insulter les gens participe à la liberté de l’expression ? Et je vous assure que c’est un cas très fréquent, j’en ai été confrontée très récemment.

    J'aime

    1. Ben la liberté d’expression c’est dire ce que l’on pense. A partir de ce moment là si je pense que la blogueuse A est une conne j’ai le droit de le dire sur mon blog. Mais ce n’est ni sympa ni vraiment moral, alors même si je pense que A est une conne eh bien je ne le dis pas…

      J'aime

  2. En fait on ne peux compter sur la force morale des gens. La liberté totale d’expression voudrais que l’on puisse, par exemple, insulter les gens sur un blog et pourtant peu de blogueurs le font.

    J'aime

N'hésitez pas à enrichir cet article par vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s