Les personnes corrompues, ces criminels impunis. Comment les identifier et les combattre ?

L'impunité des corrompus

La corruption est le fléau le plus nuisible qui peut infecter une société.

Elle est la cause principale de l’injustice et le facteur primordial du déséquilibre économique et social.

Elle constitue un danger, en faisant triompher le mal sur le bien, la malhonnêteté et l’indignité sur le mérite et le savoir, la médiocrité et la paresse sur l’intelligence et le travail.

Telle une gangrène génétiquement héréditaire, les personnes corrompues détruisent ainsi et à petit feu la société en transmettant à leurs progéniture un terrain discrétionnaire et cynique où règnent le népotisme, l’argent sale et l’injustice dans tous les secteurs.

Elles doivent être combattues telle une maladie contagieuse, il faut les mettre en quarantaine pour épargner les sains ou les non encore atteints.

Il faut être vraiment victime d’un acte venant de personnes corrompues pour découvrir les conséquences psychologiques en plus des dégâts économiques considérables qu’elles font courir à la société.

Les corrompus nous font douter de nous-même avec le ressentiment de la douleur et l’amertume à cause de leur impunité et le désespoir de laisser à nos enfants et nos petits enfants une société juste et équitable dans laquelle ils pourraient être jugées et vivre dignement selon leurs compétences et leur travail.

Comment les identifier ?

En fait, les corrompus sont facilement reconnaissables par leur train de vie, leur comportement indécent avec l’absence totale d’empathie envers les autres. Mais pour mieux les identifier, la Banque mondiale retient les formes suivantes de corruption :

– Les « dessous de table » : ce sont des versements à des responsables officiels afin qu’ils agissent plus vite, de façon plus souple et plus favorable.

– Le « Détournement de fonds » : c’est le vol de ressources publiques par des fonctionnaires.

« L’extorsion » : c’est l’argent obtenu par la coercition ou la force.

– Le « favoritisme » (« Népotisme », « Collusion ») : c’est le fait de favoriser des proches.

– La « fraude » : c’est la falsification de données, de factures, la collusion etc.

Entrent dans cette dernière forme : Les fraudeurs du fisc, ce sont les personnes qui minimisent leur revenu par des fausses déclarations fiscales ou donnent des « pots de vin » pour payer moins d’impôt.

Ce sont des voleurs insidieux et sournois, car ils s’enrichissent indirectement au dépend des petits contribuables, généralement des fonctionnaires assujettis à la retenue à la source.(*)

Ces pauvres salariés qui se lèvent tous les matins pour bosser et « gagner » des impôts, taxes et cotisations sociales dont profite une minorité de voleurs impunis pour s’enrichir encore plus.

Ces personnes n’ont aucun état d’âme pour bénéficier des prestations, des protections et des services offerts par les budgets publics financés par les impôts payés par les autres. C’est le comportement dit du « passager clandestin » qui participe au voyage sans payer son billet, qui participe au repas et à la distribution, mais sans payer son ticket en toute impunité.

L’impunité signifie « s’en tirer à bon compte », « manipuler la loi », « ne pas être poursuivi en justice » ou « contourner le système ». La conséquence de ceci n’est pas seulement la violation des normes juridiques, l’impunité entraîne la violation du contrat social et de la confiance au sein d’une société.

En finir avec l’impunité peut signifier « briser le silence » ou « faire entendre sa voix » lorsque justice n’a pas été faite.

C’est malheureux de laisser des gens pareils sans punition au nom de toute injustice subit par tout individu et au nom tout droit que les premiers hommes sages ont accordé à l’humanité entière.

Ces hommes qui ont par moment sacrifier leur propre liberté et leur vie pour éradiquer toute formes de discrimination et despotisme et qui d’ailleurs l’histoire reste leur témoin éternel.

(*) Selon les travaux de Thomas Piketty, (économiste Français auteur du livre le capital au xx1e siècle), les plus aisés paient moins d’impôts sur le revenus que les plus pauvres, grâces aux niches fiscales. Ils son devenus plus riches au dépend, non des plus pauvres mais de la classe intermédiaire.

 Pour aller plus loin je vous propose de télécharger en PDF :

1- Un document de Transparency International : DÉMASQUONS LES CORROMPUS

2- CORRUPTION, Nous sommes tous responsables - Antoine-Peillon

3- Le capital au XXIe siècle - Thomas Piketty

2 thoughts on “Les personnes corrompues, ces criminels impunis. Comment les identifier et les combattre ?

N'hésitez pas à enrichir cet article par vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s