L’hypocrisie, personne ne l’apprécie et pourtant !

Voilà bien un type de comportement que personne n’apprécie. Pourtant, nous le retrouvons régulièrement et tout particulièrement dans certains domaines comme par exemple la politique.

En effet, quel que soit son parti ou l’importance de son statut, le politicien type est fréquemment assimilé à une personnalité passée maître dans l’art de la « langue de bois« . On le voit ainsi comme un spécialiste des promesses superflues s’indignant de manière excessive vis-à-vis des actes et paroles venant d’un parti opposé au sien.

Cet exemple reflète particulièrement bien la définition faite de l’hypocrisie, c’est-à-dire l’art de s’attribuer des vertus et des opinions qui ne sont pas les nôtres.

En politique nous comprenons bien l’importance attribuée à une telle démarche. Entre le besoin de séduire les électeurs et la pression exercée par les parties afin de garder une unité et une même ligne de penser, il est très difficile pour un homme politique de préserver son identité.

Quoi qu’il en soit, l’hypocrisie n’est pas appréciée et cela semble tout à fait compréhensible. Cependant, si nous y réfléchissons de façon honnête, nous sommes tous d’une façon ou d’une autre hypocrites et, comme pour nos amis de la politique, l’origine est la même : le regard des autres.

En effet, n’avez-vous jamais affirmé un propos allant à l’encontre de vos opinions ? Que ce soit par simple envie de ne pas froisser notre interlocuteur ou par pression sociale, il nous arrive tous de masquer nos véritables pensées pour au contraire dire ce que nos interlocuteurs veulent bien entendre.

Ainsi, avant de condamner une personne hypocrite, il convient de se demander si nous même nous aurions eu le courage de nos opinions. Là est la véritable question !

6 thoughts on “L’hypocrisie, personne ne l’apprécie et pourtant !

  1. La vraie question, en effet, et aussi, voir où sont nos limites… est-ce juste une petite omission/mensonge pour ne pas blesser ou n’avons nous réellement pas le courage de nos opinions ?
    Car on peut être facilement hypocrite avec soi-même…

    J'aime

  2. Dans son « sens de la vie » le psychologue Alfred Adler constate que nous pensons être l’opinion que nous avons de nous. Hors, jusqu’à la réussite de notre éveil, qu’on pourrait qualifier de deuil de l’Ego, nous sommes différents de qui nous croyons être. « Domestiqués » par éducation, nous acceptons (contraints ou/et flattés) les principes du monde collectif et finissons par les faire nôtres, alors qu’ils ne le sont pas. Nous agissons « Devoir » et non « Devenir », nous nous construisons l’Acquis au dépend de l’Inné. Nous passons maîtres dans l’art de paraître autre que nous sommes afin d’être accepté comme conformes socialement. Nos relations sont constituées d’images : celle de notre enfant intérieur, celle de notre représentation sociale, et celle adaptée à l’opinion que nous avons de la personne avec laquelle nous sommes en rapport immédiat : ces images varient constamment – l’image qu’on donne au travail, celle d’avec les amis/ennemis, ou d’avec ses enfants/ses parents, images de féminités ou masculinité, etc …. Ainsi, quand nous communiquons avec quelqu’un, c’est 6 images qui sont concernées. L’hypocrisie cesse lorsque nous parvenons à ne faire d’aucun propos, émis ou reçu, une affaire personnelle. Je vous invite à lire sur ce sujet Don Miguel Ruiz, et plus particulièrement son ouvrage intitulé « La maîtrise de l’amour : Apprendre l’art des relations ».

    Le livre d’Adler est disponible ici : http://classiques.uqac.ca/classiques/adler_alfred/sens_de_la_vie/sens.html

    Et celui de Ruiz (en anglais) ici :
    http://www.saveonpetrol.co.za/The-Mastery-of-Love-Guide-to-the-Art-of-Relationship.pdf

    J'aime

  3. Sans hypocrisie il est très difficile de vivre, de se faire des amis, d’être entouré!Il faut choisir! Etre hypocrite et avoir beaucoup de gens autour de soi ou ne pas l’être et rester seul! SEULE La grande majorité des gens l’est parfois par necessité malheureusement!

    J'aime

  4. Je suis d’accord avec l’idée de tolérance en nous mettant dans la situation de la personne.Mais je suis aussi pour pousser les gens a se dépasser,parce que je le fait aussi,dans le sens de la conscience et du développement personnel,qui commence déjà par être en accord entre pensées-dire-faits

    J'aime

N'hésitez pas à enrichir cet article par vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s