Si vous la reconnaissez, prenez la fuite !

Si vous la reconnaissez, prenez la fuite

Elle n’éprouve aucun intérêt pour les autres.

Elle ne parle que d’elle et n’écoute pas vraiment, elle coupe la parole à tout bout de champ pour ramener le centre d’intérêt sur sa petite personne.

Elle n’éprouve aucune empathie, l’autre est devenu transparent, inexistant.

En fait, elle éprouve même une certaine jouissance face à la souffrance de l’autre ; d’ailleurs, la souffrance de l’autre lui permet de mesurer le degré d’attachement qu’elle a pu créer.

Votre réussite ou votre bonheur ou votre joie de vivre la dérange.

Si vous ne souffrez plus, elle souhaite alors se venger de vous qui avez réussi à vous échapper, en s’en prenant à vos proches, qui en subissent parfois et sans le savoir, de terribles conséquences.

Elle joue toujours le rôle d’une adorable flatteuse qui vous encense et vous porte aux nues pour commencer à vous cerner, à vous amadouer, espérant ensuite vous diminuer.

Elle n’est jamais responsable de quoi que ce soit qui lui arrive, mais est prête à vous rendre responsable même d’événements ou de faits qui ne sont pas arrivés !

Elle cherche à vous contrôler, à vous dominer, à vous isoler des personnes de soutien, et prend à parti les gens de qui vous dépendez pour vous pointer du doigt, « vous isoler »

Son emprise est telle que vous vous demandez pourquoi vous doutez de vous ou pourquoi vous vous sentez inadéquat là où il n’y a aucune raison de le vivre.

Elle sait parfaitement ce qui vous fait mal et appuie sur les failles; face à elle, vous n’êtes rien, comme dévitalisé.

A un certain stade, vous aurez bien du mal à vous en débarrasser et vous perdez même vos moyens de défense habituels car elle ne cesse de vous dire que c’est vous qui faites tout gâcher.

Vous vous retrouvez dans une position où vous n’êtes même plus capable de la quitter, car elle vous a persuadée que vous n’étiez bon à rien à force de vous humilier et de vous remettre en cause

Si vous réussissez malgré vent et marées à reprendre le contrôle de votre vie ou de votre position, elle va brusquement redevenir adorable, séductrice, vous dire qu’elle vous adore et que vous êtes son héros, tout en vous culpabilisant sournoisement de vouloir la quitter.

Si vous reconnaissez vos rapports avec une personne dans ce profil, c’est que vous êtes peut-être victime de ce que l’on appelle une Personne Perverse Narcissique, prenez la fuite ! Car, il est Impossible de les soigner, elles se considèrent parfaites et refusent de voir leur côté noir, pas de remise en question. Elles sont dans le déni total.

Autres sources

Un autre avis : Pervers narcissiques : je préfère parler de manipulateurs. Voici comment les reconnaître

Un dossier : Manipulateurs, pervers narcissiques : qui sont-ils ?

Un test : Reconnaître, détectez un pervers narcissique grâce au test suivant.

Publicités

4 commentaires sur “Si vous la reconnaissez, prenez la fuite !

  1. Prendre la fuite…oui, mais pour cela il faut déjà être conscient(e) car la personne perverse est douée pour culpabiliser l’autre, et en plus toujours tellement admirée par ceux auxquels elle n’a pas dévoilé son côté pervers (du coup, on ne peut que s’interroger, est-ce que ça vient de moi ou d’elle ?). Donc déjà, se poser les bonnes questions : non il n’est pas normal de se déprécier tant et plus en face de quelqu’un… Après, en fonction du degré d’emprise, il est souhaitable de se faire aider, car fuir oui, mais ce n’est pas si facile !

    Aimé par 2 people

N'hésitez pas à enrichir cet article par vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s