L’idée de génie d’un jeune médecin indonésien : Santé contre déchets

Gamal Albinsaid

Retenez bien son nom, il s’appelle Gamel AlbinSaid, il n’a que 26 ans.

Son idée lui a valu de remporter le prix du jeune entrepreneur en développement durable Unilever. Il a reçu sa récompense des mains du prince Charles à Londres en janvier 2014. Il était en lice avec 511 entrepreneurs sociaux de moins de 30 ans issus de 90 pays.

C’est en 2009, alors qu’il était encore étudiant, qu’il a eu cette idée après le décès d’un enfant de trois ans en raison d’une diarrhée non traitée. Les parents, qui ne gagnaient guère plus que 10.000 roupies par jour (0,65 euro), n’avaient pas les moyens d’amener leur enfant à l’hôpital. Le père fouillait les poubelles pour survivre.

Depuis, ce clairvoyant médecin indonésien a créé une assurance santé, dont les adhérents peuvent payer leurs soins avec des déchets plastiques, entre autres. Destinée aux plus modestes, cette assurance permet un accès aux soins à tous et favorise le recyclage.

Cette idée magnifique a eu donc un impact positif à la fois au niveau social et environnemental.

Sachant sue la moitié des 256 millions d’Indonésiens vit avec une somme inférieure à 2 dollars par jour, et une grande partie d’entre eux ne bénéficie d’aucune assurance santé, ne leur permettant pas un accès aux soins.

En parallèle de cette situation alarmante, l’Indonésie est le deuxième pays au monde à accumuler le plus de déchets plastiques, dont on estime que la moyenne se situe à 1,5 kilogramme chaque jour par habitant.

Gamal Albinsaid a donc eu cette idée d’associer les deux problèmes et a créé une micro-assurance santé financée par le recyclage des déchets : la Garbage Clinical Insurance (GCI). Une fois par mois, les adhérents sont invités à venir déposer leurs déchets ménagers à la clinique.

Ces résidus doivent être non-organiques, ainsi la clinique se transforme en centre de récupération des papiers, cartons, et autres plastiques.

Les déchets sont pesés, et une somme est annoncée, cette dernière représentant un genre de prime d’assurance située entre 1000 et 10.000 roupies indonésiennes, soit entre 0,07 et 0,68 euro par mois.

Collecte des déchets

Cette somme est placée sur un compte-épargne destiné à payer les frais de santé.

Gamal Albinsaid est actuellement interne à l’hôpital Saiful Anwar à Malang. A seulement 24 ans, il est PDG depuis 2013 d’Indonesia Medika, une entreprise d’assurance maladie innovante créée avec de nombreux universitaires à travers l’Indonésie.

« À l’avenir, je souhaite dupliquer ce système d’assurance à de nouvelles régions, jusqu’à couvrir tout le pays, puis l’étendre à l’étranger afin de trouver un modèle qui n’accable pas les gens. »

Il ne s’agit pas seulement d’une initiative qui permet aux plus pauvres d’être convenablement soignés.

Ce programme permet aussi un vrai changement des mentalités et des habitudes des personnes envers les déchets ménagers. Comprenant que les déchets recyclés ont une valeur, il motive la communauté et certains ont même ouvert leur propre activité de recyclage.

Pourquoi aussi étendre cette idée à l’éducation des enfants, en leur permettant d’aller à l’école.  Je suis prêt à parier que Gamal Albinsaid a déjà eu cette idée.

  Sources : PositivRPlanète Campus

En lisant cette magnifique histoire, impossible de ne pas évoquer certains de nos médecins qui ont prêté le Serment d’Hippocrate à la fin de leurs longues études financées par l’argent du contribuable. Et, le comble de l’histoire, c’est qu’ils s’enrichissent d’une manière indécente en refusant même de déclarer certains de leurs revenus au fisc pour rembourser au moins leurs dettes à ce pauvre contribuable. Même l’Etat est pris en otage par leur refus d’être contrôlés fiscalement. On ne généralise pas , bien entendu, car la majorité des médecins hospitaliers sont soumis à la retenue à la source. Et, Comme tout autre salarié de l’Etat et des entreprises, ils « payent » l’impôt dû à la place de certains de leurs confrères. A ce propos il suffit de lire ce témoignage :  LIEN

N'hésitez pas à enrichir cet article par vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s