Tu as l’impression d’avoir gâché ta vie et tu t’apitoies sur ton sort ? 

Tu as probablement connu un certain nombre de déceptions ou d’échecs dans ta vie.
– Peut-être trouves-tu cela injuste.
– Peut-être tu as aidé des personnes ingrates ou que tu as commis des actes que tu as regrettés.
– Peut-être te compares-tu à tes amis qui ont une meilleure vie que toi dont certains ont profité de ta gentillesse et ta générosité, ou en tout cas tu le juges ainsi.
– Peut-être que tu éprouves souvent de l’amertume, de la tristesse et même de la colère à cause de tout cela et d’autres situations aussi douloureuses.
Rassure-toi tout de suite, tout le monde a connu des souffrances plus ou moins douloureuses, a eu des échecs plus ou moins retentissants dans sa vie et en aura encore et encore. L’échec fait partie de la vie tout simplement et on se doit de l’admettre.
Parfois échouer est un magnifique tremplin pour apprendre à en tirer une leçon qui te changera à jamais.
Commence par reconsidérer tes échecs et de les voir simplement comme des expériences de vie. Tu aurais pu connaître des victoires certes, mais ces échecs t’ont permis de grandir.
Il faut que tu saches que ceux qui ont réussi le plus, ce sont aussi ceux qui ont le plus tenté et par conséquent, eux aussi, ils ont parfois perdu, mais ils en ont toujours retiré quelque chose de positif.
Ne prends pas ta situation actuelle comme une situation figée, bloquée et perpétuelle. Tout peut changer ! Les circonstances extérieures peuvent être plus favorables, mais laisse leur la place pour qu’elles se manifestent davantage en étant réceptif.
Identifie quelles sont les émotions qui te bloquent et essaie de les exprimer.
Confie ton désarroi à un ami de confiance qui t’écoute, t’accepte tel que tu es et surtout qui ne te juge pas.
Et puis petit à petit, essaie d’agir et de poser des actions qui t’amèneront vers ce que tu désires être et ce que tu désires vivre. Commence modestement, mais surement sans te mettre la pression.
Prends bien conscience que le changement prendra du temps mais, sache que cela est possible et que ce n’est jamais perdu.
L’histoire ne regorge de personnes qui ont galéré et qui ont pu remonter la pente.
Fais du sport ou concentre du temps à un hobby qui te plaît. L’idée ici, c’est de reprendre confiance en toi en faisant des choses dans lesquelles tu es à l’aise et qui te plaisent.
Passe de bons moments avec les gens que tu aimes et essaie de te faire plaisir au maximum.
Tu peux aussi lire des livres ou regarder des vidéos de témoignages de personnes qui pourront t’inspirer et te donner l’énergie nécessaire pour bouger.
Je te propose par exemple de lire ce livre « L’art de se gâcher la vie de Marie Andersen » que tu retrouves à la fin de ce poste sur ce lien :

Je te propose par exemple de lire ce livre « L’art de se gâcher la vie  de Marie Andersen »

Résumé :

Se gâcher la vie est un droit inaliénable mais bien inutile. Un art pernicieux auquel nous consacrons beaucoup d’énergie sur un chemin chaotique.
S’entêter sans résultat. Se tracasser inutilement. Croire à l’impossible. Rester assis sur ses idées sans les remettre en question. Répéter encore et encore les mêmes comportements sans prendre en compte leur inefficacité : on se gâche la vie parce qu’on raisonne mal, parce qu’on ne change rien ou parce qu’on agit de façon inappropriée.

Faut-il continuer ou abandonner ? Comment sortir de son enfermement ? Jusqu’où rester fidèle à soi-même ? Quand faut-il renoncer à s’acharner ? Comment savoir si la persévérance sera mortifère ou fructueuse ? Ce livre propose d’examiner l’art de bien vivre sous un angle légèrement provoquant, en mettant en lumière les mécanismes aussi ingénieux que biscornus que nous utilisons, souvent à notre insu, pour nous gâcher la vie.

Liens de téléchargements :

Par Bechir Houman

Retraité humaniste pacifiste

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.